Lipoaspiration

Pourquoi opérer ?

La liposuccion permet d’améliorer la silhouette en diminuant le volume du tissu graisseux dans des zones bien précises. Il ne s’agit donc pas d’une méthode permettant de maigrir mais une technique de remodelage des contours. Elle permet en particulier d’affiner :

  • les hanches
  • la face externe des cuisses (culotte de cheval)
  • la face interne des genoux
  • la face interne des cuisses
  • les mollets
  • le ventre
  • les bras
  • les fesses
  • le menton (double menton)

Cette technique permet de corriger une localisation anormale de la graisse grâce à des cicatrices très courtes. Elle s’applique à des personnes proche de leur poids idéal. Souvent, après une perte de poids, certaines localisations résistent au régime et à l’activité physique et sont alors de bonnes indications. La tonicité de la peau et son pouvoir de rétraction sont des facteurs essentiels dans la qualité du résultat final.

Comment se déroule l’opération ?


Nous utilisons la vibroliposuccion de façon systématique. Les zones à traiter sont repérées debout et dessinées. Les incisions sont dissimulées dans un pli. Elles sont courtes et restent peu visibles. L’anesthésie peut être éventuellement locale, la plupart du temps l’anesthésie recommandée est loco-régionale ou générale. La durée du geste est fonction du nombre de localisations ainsi que des volumes à aspirer. Un vêtement compressif est mis en place le plus tôt possible.

Quelles sont les suites habituelles et soins post-opératoires ?


Le geste peut être réalisé en ambulatoire : sortie le même jour à condition que l’on vienne vous chercher. Il est nécessaire de porter un panty compressif durant 4 semaines pour s’assurer d’une cicatrisation harmonieuse. Quelques jours d’arrêt de travail sont souhaitables, il ne peuvent être pris en charge par la sécurité sociale. Un arrêt des activités sportives est nécessaire durant un mois. Le résultat immédiat est significatif, mais le résultat définitif n’est visible que 2 à 3 mois après l’intervention.

Quelles sont les complications possibles ?


Comme dans toute intervention chirurgicale, des complications peuvent survenir. Elles peuvent être liées à l’anesthésie ou au geste chirurgical. Le risque lié à l’anesthésie vous est exposé lors d’une consultation pré opératoire avec le médecin anesthésiste. Il est aujourd’hui infime si vous n’avez pas d’antécédents médicaux particuliers; ce risque est apprécié au cas par cas si vous présentez une pathologie. Cela peut conduire à une contre indication pour un geste chirurgical non obligatoire dit de confort.

Les complications liées au geste chirurgical sont de 2 types: les premières sont d’ordre général, les secondes sont plus particulièrement liés au type d’intervention.

Dans le 1° groupe, on rassemble les complications thrombo emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), les complications infectieuses (abcès), les complications hémorragiques (hématome). Elles peuvent nécessiter un traitement médical secondaire, une reprise chirurgicale est nécessaire dans certains cas. De nombreuses précautions pré et per opératoires sont prises pour éviter ces situations qui doivent rester des exceptions.

Enfin, les complications propres à la liposuccion sont plutôt des inconvénients que de vrais complications: il s’agit de mauvais résultat ou résultat imparfait. La correction obtenue est insuffisante et ne répond pas à votre attente. Il existe des zones d’irrégularité (creux ou bosses). Ces imperfections peuvent être corrigée par un second geste.

Les chirurgiens

Lyon et Bourgoin-Jaillieu

Dr. Christian PAULUS

Chirurgien maxillo-facial

En savoir plus